5447

Les Partenaires

Le projet « Pour un nouvel équilibre forêt-faune-populations en Ouganda » (FoFauPopU), mené par le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), en partenariat avec l’association « Projet pour la Conservation des Grands Singes » (PCGS) et l’entreprise sociale et solidaire Kinomé, est soutenu par le FFEM (Fonds Français pour l'Environnement Mondial)/l’Agence Française de Développement (AFD). Il est développé grâce aux partenariats et à l’implication de structures ougandaises, notamment l’ONG Uganda Rural Development and Training (URDT), l’organisme étatique National Agriculture Research Organisation (NARO) et l’entreprise Agro-Eco (LTD), « Kahangi Estate ». Ce projet est financé par le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM), la Fondation Prince Albert II de Monaco (FPA 2), la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et pour l’Homme (FNH), le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), l’Association Nationale de la Recherche et de la Technologie (ANRT) via la mise en place du dispositif de Conventions Industrielles de Formation par la Recherche (Cifre), le Laboratoire National de Métrologie et d’Essais (LNE), la Société « Léa Nature », Kinomé, la Réserve Africaine de Sigean, l’entreprise « Coq en Pâte ».

L'équipe projet

 

Le Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN)

Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN)

Le Muséum national d'Histoire naturelle porte le projet FoFauPopU, et en coordonne la partie administrative. Il s'associe et délègue à deux maîtres d'ouvrage que sont Kinomé et "Le Projet pour la Conservation des Grands Singes" une partie des activités du projet. Deux UMR sont impliquées au sein du Muséum: l'UMR 7206 Ecoanthropologie et ethnobiologie, dans laquelle travaille la professeure Sabrina Krief, responsable scientifique du projet FauFoPopU et spécialiste des grands singes et l'UMR 7221 Evolution des Régulations Endocriniennes dans laquelle travaille la proffeseure Barbara Demeneix, spécialiste des perturbateurs endocriniens.

https://www.mnhn.fr/

 

Le Projet pour la Conservation des Grands Singes (PCGS)

Projet pour la Conservation des Grands Singes (PCGS)

Le Projet pour la Conservation des Grands Singes (PCGS) a été créé en 2006 par la primatologue Sabrina Krief et le photographe Jean-Michel Krief pour préserver les chimpanzés et leur habitat naturel en Ouganda. Dans la zone de Sebotoli au Nord du parc national de Kibale, les actions de l’association visent à lutter contre le braconnage, limiter les conflits entre la faune sauvage et les agriculteurs, et sensibiliser les populations locales à l’importance de la préservation de la forêt tropicale et de sa biodiversité. L'équipe de 25 ougandais du Sebitoli Chimpanzee Project y contribue chaque jour !

http://www.sabrina-jm-krief.com/

 

Kinomé

 Kinomé

Créée en 2005, Kinomé est une entreprise de l’Économie Sociale et Solidaire qui vise à améliorer la vie des êtres humains grâce aux arbres (sécurité alimentaire, accès à l’eau, création d’emplois…), et ainsi modifier les comportements pour inverser la tendance mondiale de la déforestation. Présent dans 30 pays, avec son réseau de partenaires, Kinomé fait de l’arbre une solution de développement humain et économique pour les populations locales. L’entreprise sociale répond aux enjeux sociaux et environnementaux majeurs de sécurité alimentaire, santé, biodiversité, changement climatique et filières durables comme le cacao ou le moringa. Pour enclencher ce nouveau paradigme, Kinomé casse les silos et rassemble tous les acteurs (ONG, entreprises, scientifiques, institutions, écoles, experts, groupements paysans, particuliers…) pour des coopérations inédites. Celles-ci démultiplient les impacts positifs sur les conditions de vie des populations : déjà plus de 1,2 millions de personnes positivement impactées. Kinomé mesure ces impacts en s’aidant des outils innovants du Leadership éthique.

https://kinome.fr/

Les partenaires ougandais

 

L'ONG Uganda Rural Development and Training (URDT)

Uganda Rural Development and Training

Le programme de développement rural et de formation en Ouganda (URDT) donne des moyens d'action aux personnes marginalisées dans les zones rurales du pays en se concentrant sur le "chaînon manquant" des programmes de développement. L'URDT utilise une approche centrée sur les personnes en combinant les projets de développement rural avec la sensibilisation, la formation, l'éducation et le partage d'informations pour faciliter un développement intégré, autonome et durable dans les communautés environnantes. Il est membre du réseau Ashoka.

http://www.urdt.net/

 

The National Agricultural Research Organisation (NARO)

  National Agricultural Research Organisation (NARO)

Organsation de développement et de dissémination de technologies adaptées à la région des « Western Highlands » d'Ouganda et de recherche de marchés. NARO travaille depuis 2015 avec le PCGS pour le projet de clôture de ruches. En charge du choix des filières et de l’accompagnement technique des groupements villageois et des compagnies de thé.

https://www.naro.go.ug

 

The Uganda Wildlife Authority

Uganda Wildlife Authority

L'UWA est une agence gouvernementale semi-autonome, "responsable de la conservation et de la gestion de la nature pour le peuple ougandais et pour le monde entier". Elle fut établie en 1996 après le regroupement de l'office des parcs nationaux et du département de la Chasse et l'adoption de l'Uganda Wildlife Statute, devenu l'Uganda Wildlife Act en 2000. L'UWA a pour mandat d'assurer la gestion durable des ressources naturelles et d'en superviser les activités en Ouganda, à la fois à l'intérieur et à l'extérieur des aires protégées.  Ces aires protégées comptent 10 parcs nationaux et 12 réserves naturelles et l'UWA a comme rôle de gérer le tourisme qui y est associé.  L'UWA gère aussi 5 aires communautaires et 13 sanctuaires de faune.

https://www.ugandawildlife.org/

Les partenaires français

 

Le Fond Français pour l'Environnement Mondial (FFEM) 

 

Le Fond Français pour l'Environnement Mondial

Le Fonds français pour l'environnement mondial (FFEM) finance des projets innovants en faveur de l’environnement dans les pays en développement. Il soutient des initiatives à même de générer localement des bénéfices environnementaux, sociaux et économiques. Créé en 1994 par le gouvernement français à la suite du premier Sommet de la Terre, il a déjà permis de soutenir 333 projets dans plus de 120 pays, dont les deux tiers en Afrique.

Les projets soutenus par le FFEM ont pour but de préserver la biodiversité, le climat, les eaux internationales, les terres, la couche d'ozone, et de lutter contre les pollutions chimiques. Le FFEM tire des enseignements de ces projets-pilotes pour que les solutions les plus efficaces puissent être déployées dans d’autres lieux ou à plus grande échelle.

Le FFEM soutien le projet de rééquilibrage des interactions hommes/forêt/faune sauvage en Ouganda. « Sauver les grands singes est un enjeu pour l’humanité »

https://www.ffem.fr/fr

 

La Fondation Prince Albert II de Monaco

Fondation Prince Albert II de Monaco

Créée en 2006 afin de répondre aux menaces préoccupantes qui pèsent sur l'environnement de notre planète, la Fondation Prince Albert II de Monaco œuvre pour la protection de l'environnement et la promotion du développement durable à l'échelle mondiale.

Depuis 2014, la fondation soutien les actions menées par le Muséum visant à la protection des grands singes, qui sont des espèces indispensables à la vie de la forêt tropicale. Ils favorisent la bonne dispersion des graines d’espèces qu’ils sont parfois les seuls à consommer et entretiennent ainsi la régénération de leur habitat. La fondation a notamment soutenu la mise en place de la station de recherche de Sebitoli permettant l'étude et la protection des grands singes et continue son soutien au travers de ce projet, qui permettra de réduire les les menaces qui pèsent sur les grands singes, en luttant contre le braconnage, en diminuant les pillages des cultures des villageois par la faune sauvage et en participant à la sensibilisation des populations locales et des pouvoirs publics.

https://www.fpa2.org/

 

La Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l'homme (FNH)

 Fondation Nicolas Hulot (FNH)

Créée en 1990, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme a pour mission de proposer et accélérer les changements de comportements individuels et collectifs, et soutenir des initiatives environnementales en France comme à l’international pour engager la transition écologique de nos sociétés. Depuis près de 30 ans, Nicolas Hulot fait partie de celles et ceux qui alertent : si l’on continue sur la trajectoire actuelle, 70% des primates auront disparu d’ici 50 ans. Il fait aussi partie de celles et ceux qui agissent. Ainsi, à travers son programme Rajako, la FNH soutient et finance des associations de terrain pour préserver et maintenir les primates dans leurs habitats d’origines. En partenariat avec le Service de Coopération au Développement et la Fondation de France, la FNH soutient PCGS par le financement d'un poste de VSI qui coordonne les actions du SCP depuis 2015.

http://www.fondation-nature-homme.org/

 

Le Laboratoire National de métrologie et d'Essais (LNE)

  Laboratoire National de métrologie et d'Essais (LNE)

Etablissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), le LNE est placé sous la tutelle du ministère de l'Economie et des finances en charge de l’Industrie. Fondés sur son excellence scientifique et technique, ses travaux constituent le socle de multiples applications : étalonnages, essais, certification... Expert reconnu en France et à l’international, le LNE place la mesure au service de l’économie et de la société.

https://metrologie-francaise.lne.fr/fr